forum social limousin

 

Forum Social Limousin
fslimousin@free.fr

Actualités Présentation Ateliers Agenda
Brèves Contacts Sitographie Forum

Manifestations contre le projet de loi Sarkozy sur l’immigration jetable

par Guillaume - 30/04/2006 -

Voici donc les prochaines dates d’actions prévues localement contre ce projet de loi de réforme du code d’entrée et de séjour des étrangers et du droit d’asile concocté par Nicolas Sarkozy et éxaminé par l’Assemblée Nationale et le Sénat dans les toutes prochaines semaines :

- Participation au cortège du 1er mai - 10h30 place de la république à Limoges - Samedi 13 mai - participation à la manifestation nationale à Paris - Transport par autocar au départ de Limoges à 6h place des Charentes - Inscription Tel 05 55 35 81 24 - mdh.limoges@free.fr

Pétition à signer contre le projet de loi Sarkozy concernant l’immigration jetable : www.contreimmigrationjetable.org

A l’appel du Collectif des Sans Papiers de Limoges soutenu par : ADS, ATTAC 87, CCFD, CGT CNASEA, FSU, GISTI, Inter 87 FSU, JC, Jeunes CGT 87, USD Santé Social CGT, LCR, LDH, Limousin Palestine, MDH, MRAP, PCF, Ras L’Front, Sud Etudiants, Sud Santé Sociaux, UNEF, Les Verts - (pour rajouter votre organisation mdh.limoges@free.fr)

REFORME DU DROIT DES MIGRANT(E)S Non à l’immigration jetable !

Nous refusons le projet de loi que prépare le gouvernement sur l’immigration qui définit l’être humain comme jetable !

La nouvelle réforme du Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile (CESEDA) conduit à une négation radicale des droits fondamentaux de la personne. Elle restreint encore plus radicalement le droit au séjour pour les familles, les conjoints, les enfants, de toutes celles et ceux qui construisent leur vie en France.

Elle entérine la quasi-disparition de cet outil d’" intégration " qu’était la carte de résident. Elle s’attaque au séjour des malades étrangers. Si ce projet est adopté, il ne fera pas bon s’aimer entre Français-e-s et étranger-e-s, vouloir vivre avec sa famille ou avoir des enfants. Pour ceux-là, la multiplication sans fin des conditions rendra l’espoir de la régularisation bien vain.

Le projet s’inscrit délibérément dans une perspective utilitariste. Le gouvernement affiche sa volonté d’aller piller les capacités et talents dans le monde. Ne sera " acceptable " que l’étranger perçu comme rentable pour l’économie française. Quant aux autres, ni leur situation personnelle, ni leur situation familiale ne leur conféreront désormais des droits, au point que les régularisations deviendront quasiment impossibles. Ce projet crée une nouvelle catégorie de travailleurs étrangers dont la durée du séjour est limitée au bon vouloir de leur patron.

De plus,la suppression du droit à la délivrance d’un titre de séjour, pour les étrangers présents depuis au moins dix ans en France, les condamne à l’irrégularité perpétuelle. Le projet sélectionnera également beaucoup plus l’entrée des étudiants étrangers.

Quant aux étrangers en situation régulière, le droit de vivre en famille devient un exploit : le gouvernement prévoit de durcir les conditions du regroupement familial (ressources, logement, avis du maire sur l’" intégration " de la famille). Il jette la suspicion sur les pères étrangers d’enfants français, qui devront justifier de leur paternité. A lire le nouveau projet gouvernemental sur l’immigration, pour espérer obtenir et conserver leur titre de séjour les étrangers devront cumulativement être " bien intégrés ", bien vus par le maire de leur commune, en bonne entente avec leur conjoint, appréciés par leur patron, disposant d’un bon salaire et d’un grand logement. Sachant qu’une réforme du droit d’asile devrait largement réduire les conditions d’octroi du statut de réfugié, c’est l’ensemble des droits des étrangers qui est en danger. Il est de la responsabilité de chacun d’entre nous de réagir.

En stigmatisant les étrangers, le gouvernement tente de nous opposer les uns aux autres et il brade les libertés fondamentales. Nous appelons donc à nous mobiliser contre la réforme CESEDA qui, si elle était adoptée, ferait des étrangers en France, réguliers ou irréguliers, une population de seconde zone, privée de droits, précarisée et livrée pieds et poings liés à l’arbitraire du patronat, de l’administration et du pouvoir.

Contact : Maison des Droits de l’Homme 37 rue Frédéric Mistral - 87100 LIMOGES - Tel 05 55 35 81 24 http://mdh.limoges.free.fr

Près de 200 personnes se sont mobilisés à Limoges le 29 avril 2006 - 43.4 ko
Près de 200 personnes se sont mobilisés à Limoges le 29 avril 2006
Manifestations contre le projet de loi Sarkozy sur l’immigration jetable
4 avril 2007, par nsa
je m’indigne devant sarkosie parce que je vis une situation difficile et me sent donc directement concernée.Je vis avec un sans papier et suis enceinte de 3 mois.vous n’imaginez pas comme cela est angoissant de vivre dans l’ombre pour lui,il ne peut pas travailler,subvenir a nos besoins,je suis obliger de me declarer seule jusqu’a l’accouchement,il n’existe que sur la reconnaissance anticipée qu’il a faite pour reconnaitre notre enfants,je ne peux me declarer ouvertement vis a vis des administrations,puisque je peux ne plus avoir de revenues(ayant aussi deux enfants a charges en plus)nous sommes donc dans une impasse.mr sarkosie oublie donc que ceux qui ont travailler en situation irreguliere,en fraudant meme parfois pour pouvoir travailler,ont payer tout de meme certaine impots a l’etat francais,elle ne s’est pas demander si ceux la,etais des clandestins ?bien sur que non !elle s’est fait du fric sur leurs dos.bref !de toute facon je ne me fait pas d’illusions sur la france,elle est devenue sans ame,hinumaine et a tendance a croire que tout le monde est a mettre dans le meme sac.en parlant ainsi,sarkosie perd tout ses francais car malheresement pour lui,beaucoup de personnes s’aiment malgre leurs differences de culture ces’t ce qui fait de notre pays le plus riche du monde.
Manifestations contre le projet de loi Sarkozy sur l’immigration jetable
16 octobre 2006, par ferrari16
g suis contre le projet de loi de sarkozy c’est du racisme pur et simple les personnes ciblés c’est plus les arabes et les noirs en plus un papier restera toujours un papier qu’on peut dechirer ou bruler c’est inconcevable de stigmatiser les personnes pour des papiers je suis sure et certaine qu’il sera pas president de la republique meme si je ne suis pas francaise pour voter contre lui c’est un raciste

Plan du site | Version Texte | Accueil du site | Contacts